Ambassade d’Angola en France

Besoin d’informations ?

Adoption de la loi sur la concurrence

19/04/2018

Photo de la ville d'Angolais avec son drapeau
Le Parlement angolais a approuvé jeudi 19 avril 2018 à l’unanimité une nouvelle loi sur la concurrence, destinée à répondre aux « situations existantes d’imperfection du marché » inhérente à l’économie angolaise, introduisant « des principes et des règles de saine concurrence dans la morale et l’éthique ».


La loi de la concurrence, proposé par l'Exécutif, a pour but de prévenir et sanctionner les agissements des agents économiques qui ne respectent pas les règles et principes de la concurrence.


C'est la première fois qu'un système de protection de la concurrence a été introduit dans le système juridique angolais à travers une loi qui comprend des principes et règles de saine concurrence fondées sur la morale et l'éthique.


L'objectif est de promouvoir la compétitivité des agents économiques et l'efficacité dans la répartition des facteurs de production et de distribution des biens et services.


La nouvelle législation, qui établit la création de l'Autorité de régulation de la concurrence, a été approuvée à l'unanimité, avec 194 voix des députés présents en séance plénière.


Le ministre des finances, M. Archer MANGUEIRA, avait déjà informé qu’après le vote final sur cette nouvelle loi, l’approbation sera accordée à la réglementation respective, qui précisera « l’objet de l’abus d’une position dominante et définir les circonstances dans lesquelles la dépendance économique est constatée ».


Le président angolais en octobre 2017 dans son premier discours sur l’état de la nation après les élections générales d’août avait annoncé la création d’une loi sur la concurrence qui fait partie du cadre juridique axé sur la création et le fonctionnement des entreprises privées.