Ambassade d’Angola en France

Besoin d’informations ?

L'Angola a été élu membre du Conseil économique et social des Nations Unies

14/06/2018

L'Angola a été élu membre du Conseil économique et social des Nations Unies
L’Assemblée générale a renouvelé aujourd’hui par un vote à bulletin secret le tiers des sièges du Conseil économique et social (ECOSOC). 



L'Angola a été élu membre du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) mercredi 13 juin dernier pour un mandat de trois ans (2019-2021), qui débute le 1er janvier de l'année prochaine.

Avec 183 voix pour, sur un total de 187 États membres de l'Assemblée générale des Nations Unies présents au vote, l'Angola, dont la délégation était dirigée par la représentante permanente auprès des Nations Unies, l'ambassadrice Maria de Jesus Ferreira, a obtenu un bon résultat, à une longueur de retard que le Kenya avec 184 voix.

La dernière fois que l'Angola était au Conseil économique et social fut durant la période 2006-2008, lit-on dans un communiqué de la Mission permanente de la République d'Angola à l'ONU.

Les 18 États élus pour un mandat de trois ans commençant le 1er janvier 2019 sont l’Angola, l’Arabie saoudite, l’Arménie, le Brésil, le Canada, l’Égypte, les États-Unis, l’Éthiopie, l’Iran, la Jamaïque, le Kenya, le Luxembourg, le Mali, le Pakistan, le Paraguay, les Pays-Bas, le Turkménistan et l’Ukraine.

Toujours par un vote à bulletin secret, l’Assemblée a confirmé que les Émirats arabes unis, l’Espagne et le Tadjikistan, qui ont renoncé à leur siège avant la fin de leur mandat, seront respectivement remplacés par le Yémen, Malte et le Cambodge, à partir du 1er janvier 2019.

L’ECOSOC est composé de 54 États Membres, élus par l’Assemblée générale pour un mandat de trois ans. Les sièges y sont répartis comme suit: 14 pour le Groupe des États d’Afrique, 11 pour le Groupe des États d’Asie, 6 pour le Groupe des États d’Europe orientale, 10 pour le Groupe des États d’Amérique latine et des Caraïbes, et 13 pour le Groupe des États d’Europe occidentale et autres États.

Les 18 nouveaux élus rejoignent les pays suivants: Allemagne, Andorre, Azerbaïdjan, Bélarus, Bénin, Cambodge, Cameroun, Chine, Colombie, Danemark, Équateur, El Salvador, eSwatini, Fédération de Russie, France, Ghana, Inde, Irlande, Japon, Malawi, Malte, Mexique, Norvège, Philippines, République de Corée, Roumanie, Royaume-Uni, Saint-Vincent-et-les Grenadines, Soudan, Tchad, Togo, Turquie, Uruguay, Venezuela et Yémen.