Ambassade d’Angola en France

Besoin d’informations ?

L’Angola relance l’exploitation des mines d’or

14/06/2019

Le projet d’exploration de gisement aurifère de Chipindo dans la province de Huíla devrait rapporter annuellement 64 millions de dollars grâce à la vente de 53 600 onces d’or, a annoncé lundi à Luanda un responsable de la société aurifère angolaise.
Le projet d’exploration de gisement aurifère de Chipindo dans la province de Huíla devrait rapporter annuellement 64 millions de dollars grâce à la vente de 53 600 onces d’or, a annoncé lundi à Luanda un responsable de la société aurifère angolaise.



Couvrant une superficie de 664,30 kilomètres carrés, la mine de Chipindo a une durée de vie de sept ans et créera 70 emplois directs, ayant déjà commencé l’activité en mars dernier, sous un régime expérimental.

Kayaya Kahala, qui a prononcé un discours lors de la Journée des travailleurs de l’industrie minière angolaise, prévue le 27 avril, a ajouté que d’autres projets similaires sont à un stade avancé et devraient commencer leurs travaux au second semestre de l’année. L’administrateur a précisé que ces projets sont ceux de Buco-Zau et Lufo, situés à Buco-Zau, et de Belize, dans la province de Cabinda, d’une production annuelle estimée à 3 858 onces, ainsi que celui de Tiandai Mining, situé à Nambuangongo. Bengo.


Le projet Buco-Zau couvre une superficie de 322,80 kilomètres carrés et sa durée de vie utile est estimée à 57 ans, compte tenu du faible taux de production à imprimer lors de la première étape d’exploration.

Lufo est légèrement en retard mais devrait commencer à fonctionner au second semestre de l’année, avec une durée de vie prévisible de 33 ans, avec Tiandai Mining à partir du mois d’octobre.