Ambassade d’Angola en France

Besoin d’informations ?

Célébrations du 43ème anniversaire de l’Indépendance Nationale

11/11/2018

Manuel José Nunes Júnior qui représentait le Chef de l'Etat a été accueilli à son arrivée par le gouverneur de Cunene, Vigilio da Resurreição Tyova.

Le ministre d'État au Développement économique et social, Manuel José Nunes Júnior, est arrivé dimanche 11 novembre matin à Ondjiva dans la province de Cunene pour présider la cérémonie centrale du 11 novembre, jour de l'Indépendance nationale.


 

Manuel José Nunes Júnior qui représentait le Chef de l'Etat a été accueilli à son arrivée par le gouverneur de Cunene, Vigilio da Resurreição Tyova. La délégation du ministre et les autorités locales se sont rendus ensuite au cimetière de la municipalité de Cuanhama, où ils ont déposé une couronne sur la tombe du soldat inconnu.

Le programme des célébrations du 43e anniversaire de l'indépendance nationale s'est traduit par un meeting politique dirigé par le ministre d'État, avec des interventions du gouverneur local, des messages et des défilés d'anciens combattants, ainsi que des moments culturels.


Le ministre d'État au Développement économique et social, Manuel Nunes Júnior, a pris la parole lors de l'événement central qui a marqué cette année le 43e anniversaire de l'indépendance nationale de l'Angola, proclamée le 11 novembre 1975. Il a déclaré à cette occasion que les réformes publiques en cours conféraient une plus grande crédibilité au pays, facilitant ainsi la promotion et l'attraction des investissements étrangers.

À cet égard, le ministre a déclaré que la devise pour ces festivités était "Unissons-nous pour construire un meilleur Angola" et ce slogan politique souligne l'esprit de réforme en cours dans le pays depuis les élections d'août 2017, avec le choix de João Loureço de diriger le destin du pays. Le responsable a déclaré que, sous le slogan du programme de gouvernance de João Lourenço "Améliorer ce qui va bien et corriger ce que va mal", des mesures ont été prises pour lutter contre les pratiques réfractaires au développement tel que la corruption et l’impunité.

Après la cérémonie centrale la délégation s'est rendue à Ombadja, à 97 kilomètres d'Ondjiva, où la centrale hybride Xangongo a été inaugurée et, dans l'après-midi, une vente aux enchères du bétail, symbole de la richesse locale a été organisée à la foire de l’agriculture et de l’élevage d’Ondjiva.