Ambassade d’Angola en France

Besoin d’informations ?

La compagnie italienne ENI signale une nouvelle découverte de pétrole léger sur le bloc 15/06

15/05/2019

Le chef de l’État João Lourenço et Cláudio Descalzi, président de ENI

Le chef de l’État João Lourenço et Cláudio Descalzi, président de ENI




La Compagnie italienne d’hydrocarbures (ENI) a annoncé sur son site web officiel qu’elle a fait une nouvelle découverte de pétrole au large des côtes angolaises. Le puits qui é été foré en offshore profond, à une profondeur d'eau de 1 076 mètres, a atteint 4 050 mètres de profondeur totale avec la plateforme de forage Poséidon.

 

La nouvelle découverte contiendrait jusqu’à 250 millions de barils de pétrole léger en place, avec une hausse supplémentaire, selon le groupe italien. Les résultats de la collecte intensive de données indiquent une capacité de production supérieure à 10.000 barils de pétrole par jour. Les qualités pétro physiques du réservoir sont excellentes et cette colonne est logée dans les grès de l’Oligocène.

 

Ndungu est la quatrième découverte de nature commerciale depuis que la Joint-venture Block 15/06 a relancé sa campagne d'exploration à la mi-2018.


Les quatre découvertes contiennent au total jusqu'à 1,4 milliard de barils de pétrole léger. La phase d'évaluation de ces découvertes visera la hausse de leur potentiel. La joint-venture du bloc 15/06 est composée d'Eni, l’opérateur, avec 36,8421 %, de Sonangol P&P qui partage les mêmes parts que la firme italienne et de SSI Fifteen (26,3158 %). Elle s’est engagée à travailler de façon à accélérer le développement des nouvelles découvertes.

 

Présente en Angola depuis 1980, ENI a réalisé actuellement une production nette d’environ 150.000 barils d’équivalent pétrole par jour dans ce pays de l’Afrique centrale.