Ambassade d’Angola en France

Besoin d’informations ?

Hausse du taux d’intérêt de référence

05/12/2017


Le taux d’intérêt de référence du marché angolais, le BNA, a été relevé de deux points de pourcentage, de 16% à 18%, une décision visant à freiner les hausses de prix à la consommation dans le pays, selon les dernières décisions du Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque Nationale d’Angola.


Le Comité de politique monétaire – CPM a également décidé de maintenir le taux de la facilité de prêt marginal («overnight») à 20% par an et de réduire le taux d’absorption des liquidités à 0% par an, et interviendra désormais en utilisant des opérations d’open market pour réguler la liquidité. Il a en outre décidé de mettre fin à l’obligation des banques commerciales d’établir des réserves monétaires nationales afin d’acheter des devises auprès de la banque centrale, ainsi que de mettre fin à l’obligation des clients des banques commerciales de constituer des réserves comme une condition préalable à l’achat de devises étrangères.

Le CPM a décidé de réduire de 30% à 21% le coefficient des réserves obligatoires à appliquer aux dépôts des clients des banques commerciales, en monnaie nationale et de maintenir inchangé le coefficient pour les comptes des administrations centrales et locales et des administrations municipales. Toutes ces décisions ont été prises dans le but de renverser l’inflation, « compte tenu des niveaux élevés de l’inflation accumulée », a indiqué un communiqué publié par la banque centrale angolaise.

Citant des données de l’Institut national de la statistique (INE), la banque centrale a déclaré que l’inflation pour les 12 derniers mois se situait en octobre à 28,96%, contre 27,46% le mois précédent et 40,04% au même mois de l’année 2016.