Ambassade d’Angola en France

Besoin d’informations ?

Une délégation française conduite par Jean-Baptiste Lemoyne participe à l’investiture de João Lourenço

26/09/2017

Une délégation française conduite par Jean-Baptiste Lemoyne participe à l’investiture de João Lourenç
Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères

Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères, s’est rendu le 26 septembre à Luanda pour participer à la cérémonie d’investiture du président élu de la République d’Angola, João Lourenço, avec lequel il s’est entretenu.


Jean-Baptiste Lemoyne était porteur d’un message du président français Emmanuel Macron à son homologue angolais. Il a réaffirmé à cette occasion la volonté de la France de renforcer son partenariat avec l’Angola, notamment sur le plan économique.

Selon une note du Quai d’Orsay « l’Angola est un partenaire important en Afrique, qui contribue activement à la paix et à la sécurité régionale et avec lequel nous entretenons un dialogue étroit et régulier, notamment s’agissant de la situation en République démocratique du Congo et en République centrafricaine ».

Le Quai dans un communiqué déclare que « l’Angola est le troisième destinataire de nos investissements directs étrangers en Afrique subsaharienne. 70 entreprises françaises y sont implantées, non seulement dans le secteur pétrolier où notre présence est importante, mais également dans les domaines de la logistique, des services portuaires, de l’agroalimentaire, de la santé ou de la restauration ».

La note du Quai d’Orsay précise que « l’Agence française de développement vient par ailleurs de signer avec les autorités angolaises un nouvel accord d’établissement qui permet la reprise de ses activités. Celle-ci s’est concrétisée par l’octroi d’un premier prêt de 150 M Euros dans le secteur de l’eau ».

La note du Quai d’Orsay souligne en conclusion « nos deux pays ont également renforcé leur coopération dans le secteur de l’enseignement supérieur et de la Francophonie ».