Ambassade d’Angola en France

Besoin d’informations ?

João Lourenço assume son mandat avec confiance

12/09/2017

João Lourenço assume son mandat avec confiance


Elu Président de la République lors de dernières élections, João Lourenço, a dit assumer son mandat avec grande confiance. Il a expliqué "J’assume le défi avec grande confiance malgré les difficultés”, a-t-il dit avant de reconnaitre la situation financière moins bonne que l’Angola traverse suite à la chute de prix du pétrole sur les marchés internationaux. 

"L’Angola est un pays en paix, un Etat où les citoyens se sont réconciliés, et cela est un avantage par rapport aux 28 ans où mon prédécesseur a été chef de l’Etat », a dit le Président élu. 

Selon lui, José Eduardo dos Santos a gouverné en situation de guerre près de 27 ans. 

Heureusement, a fait savoir le vice-président du MPLA, nous allons nous baser fondamentalement sur le développement économique et social du pays.

L’Angola continuera ouvert à l’investissement étranger et consolidera le libre commerce pour promouvoir le développement économique durable. Il a également réaffirmé la stratégie de privatisation des entreprises, et s’est assumé comme le réformateur de la société angolaise. 

João Lourenço affirme que le grand point de virage de l’histoire récente du pays se situe au niveau de la paix conquise en 2002 qui a rendu possible la tenue de trois élections, et une croissance sans précédent du pays malgré la persistance des indices de pauvreté et quelques cas de corruption. 

L’objectif de ma gouvernance est le développement économique et social de l’Angola, a-t-il ajouté avant d’inviter les investisseurs étrangers à profiter des opportunités. De son point de vue, la stratégie pour le développement du pays se fonde sur la diversité, la privatisation et la consolidation des bases dans l’économie du marché." 

L’Angola peut se développer, Il a un potentiel des ressources très diversifiés outres que le pétrole et les secteurs prioritaires d’investissement sont l’agro-industrie, les mines, la pêche et le tourisme. 

Pour João Lourenço, l’Angola possède une vaste extension avec d’abondantes terres arables, beaucoup d’eau, un climat propice et peut se transformer en une grande puissance agricole comme le Brésil », a-t-il souligné. L’Angola a également beaucoup de minerais comme les diamants, l’or et le fer. Dans le passé, il fut un producteur de poissons et des fruits de mer.

Il a appelé les hommes d’affaires espagnols à investir en Angola, notamment dans le secteur de la défense, particulièrement dans la vigilance maritime, parce que l’Espagne a des solutions et les équipements pour la protection des frontières, tant maritimes comme terrestres.

Commentant la pauvreté, il a dit qu’elle était un problème préoccupant. Le politique a fait remarquer que durant les 15 dernières années, le gouvernement a réduit les indices, mais le mal persiste encore. 

Quant à la corruption, João Lourenço s’est dit conscient qu’elle existe, et le MPLA reconnait que c’est l’un des pires maux qui affectent notre société », et nous sommes décidés à combattre ce mal.