Ambassade d’Angola en France

Besoin d’informations ?

LE GOUVERNEMENT

Gouvernance et stabilité politique


La conquête de la paix a été un processus long et difficile. Plusieurs accords de paix ont été signés depuis l’indépendance du pays en 1975, mais n’ont pas mis un terme aux hostilités entre les parties.

Les accords qui ont constitué un tournant dans l’histoire du pays sont ceux dits « de Bicesse », signés à Estoril (Portugal) le 31 mai 1991 par le président angolais José Eduardo dos Santos et le chef et fondateur de l’UNITA, Jonas Malheiro Savimbi. Grâce à ces accords et une forte implication des Nations unies par le biais de l’UNAVEM (Mission de vérification de l’ONU en Angola), l’Angola a connu, en 1992, des réformes politiques et constitutionnelles importantes qui ont permis l’instauration d’un régime multipartite et la réalisation des premières élections générales.

Cependant, les accords de Bicesse échouent et la lutte armée reprend. Après plusieurs années d’affrontements, les accords de paix de Lusaka sont signés le 20 novembre 1994. Ils seront renforcés par un mémorandum de paix signé à Luena le 4 avril 2002, après la mort du leader de l’UNITA.

Depuis 2002, l’Angola a consolidé une situation de paix et de stabilité politique sur toute l’étendue du territoire national. Le pays et son peuple offrent au monde un spectre géopolitique complètement différent aussi bien sur le plan interne et régional que sur le plan international.

Portail du gouvernement d’Angola