Ambassade d’Angola en France

Besoin d’informations ?

La gastronomie

A l’image de sa population pluriethnique et multi linguistique l’Angola dispose d’un art culinaire diversifié selon chaque ethnie et chaque région du pays. la cuisine angolaise est riche et variée, influencée par des saveurs portugaises, brésiliennes et africaines. Un melting-pot gastronomique! Une valse de plats nationaux ou régionaux, tous délicieux. Dans le désordre, je peux vous citer quelques exemple en langue portugaise : le Muamba de Galinha,le Muamba de ginguba & dendem,le Muamba de Ginguba de Caju(spécialité de Soyo), le Calulu de peixe seco, le Moqueca de peixe, la viande seche, le Kizaka comfeijão, le Peixe grelahado com banana & cassava, le Mufete de Peixe, etc.

Les cinq cents ans de présence portugaise ont donc fortement imprégné les traditions culinaires du pays, avec comme plat typique : le « bacalhau » (la morue), déclinée sous toutes ses formes. On parle même de 365 variantes.

Le fungeest depuis des siècles le plat traditionnel préparé à base de farine de manioc ou de maïs, originellement farine de mil. Le fungeest présenté aujourd'hui comme un plat d'accompagnement du poulet ou de la viande en sauce, du poisson frit, etc.
Le chreneou mérou est le poisson préféré de la majorité des Angolais! Ce poisson peut être cuisiné de manières variées comme l'arroz de cherne avec ou sans crevettes, mérou au four, grillé, rôti, en brochettes, avec différents choix de sauces.
Le marufo, ou vin de palme, est connu dans la majorité des pays africains. C'est l'une des plus anciennes boissons alcoolisées traditionnelles à base de palmier produites sur le continent.
Le kimbombo à base de maïs ou la kissangua à base d'ananas, ou même encore le bididi à base de noix de cajou et le capuca à base de sucre, sont des boissons typiquement locales et davantage appréciées des Angolais des classes paysannes modestes.
La diversité de la gastronomie en Angola