Ambassade d’Angola en France

Besoin d’informations ?

La Cour Constitutionnelle valide les candidatures aux élections générales du 23 août 2017

07/06/2017


La Cour Constitutionnelle de l'Angola a conclu, jeudi 8 juin, la validation des candidatures de cinq partis politiques angolais et une coalition électorale aux élections du 23 août prochain.

Les parti qualifiés pour le scrutin sont les suivants : le Mouvement Populaire de Libération de l’Angola (MPLA), l’Union Nationale de Libération de l’Angola (Unita), le Parti de Rénovation sociale (PRS), l’Alliance Patriotique Nationale (APN) ainsi que la Convergence Ample de salut de l’Angola-Coalition Electorale (CASA-CE).

A l’exception l’APN qui va prendre part au scrutin pour la première fois, les autres partis (MPLA, UNITA, FNLA, PRS et CASA-CE) ont déjà participé aux élections passées

Ces élections vont permettre d’élire le Président et le Vice-président de la République ainsi que 220 députés à l’hémicycle. Au terme des dispositions de la constitution angolaise les tête de liste du parti arrivé en tête est automatiquement élu président et vice-président.

Le MPLA est la principale force politique angolaise ayant à l’Assemblée Nationale 175 sièges (71,84%), résultant des scrutins de 2012. La même année, l’Unita, la seconde force a remporté 32 sièges (18,66%) alors que la CASA-CE a obtenu huit sièges (6,00%) à la troisième place. Suivent le PRS avec trois députés (1,70%) et le FNLA, avec deux sièges (1,13%).

Aux élections de 2008, le MPLA avait conquis 191 députés alors que l’Unita avait 16 députés, le PRS disposait de 08 députés , le FNLA 03 députés et la ND-UE (Nouvelle Démocratie-Union Electorale avait 02 députés.

Lors des premières élections de l’histoire du pays en 1992, le MPLA avait été élu avec 129 députés, contre 70 députés pour l’Unita, cinq pour le FNLA, six députés pour le PRS et trois députés pour le Parti Libéral Démocratique (PLDA).