Ambassade d’Angola en France

Besoin d’informations ?

Le ministre de l’énergie et de l’eau plaide en faveur des énergies renouvelables

10/07/2018

Les énergies renouvelables perçues par le ministre de l'énergie et de l'eau
« Les énergies renouvelables peuvent stimuler l'économie, elles sont essentielles pour construire la matrice énergétique du pays et diversifier l'économie, car c'est la plus abordable et la moins chère », a déclaré le ministre de l'Energie et de l'Eau, João Baptista Borges.



S’adressant à Angop, à la 34e édition de la Foire Internationale de Luanda (FILDA / 2018), ouverte mardi 10 juillet par le ministre de l'Economie et du Plan, Pedro Luís da Fonseca, le gouvernant a souligné que l'énergie renouvelable améliore non seulement la vie des familles au sein des municipalités, mais sert également de tremplin pour la diversification et la croissance économique d’un pays.

Interview du ministre João Baptista Borges
Le ministre de l'Energie et de l'Eau, João Baptista Borges



Avec les sources de production d'énergie renouvelable, selon João Baptista Borges, les coûts sont économisés, surtout maintenant que le pays connaît une crise économique et financière. Il a informé qu'il existe des initiatives privées, complémentaires avec la stratégie définie par le gouvernement, visant à fournir des services d'énergie propre.

Selon le ministre, l'Angola, en s’engageant dans sur les sources d'énergie renouvelables est sur une voie sûre, parce que cela contribuera à l'équilibre environnemental.

Le ministre de l’Energie et de l’Eau a expliqué que dans le cadre de la stratégie d'élargissement de la matrice énergétique dans le domaine des énergies renouvelables, les provinces de Cabinda, Benguela et Namibe bénéficient déjà de plan de ce plan d'électricité, dans la perspective de s’étendre sur tout le territoire national. 

Dans la 34ème édition de la FILDA, le secteur de l'électricité est représenté par le Réseau national de transport d'électricité (RNT), la Société nationale de distribution d'énergie (ENDE) et la Société nationale de production d'électricité (Prodel).

La 34ème édition de la FILDA réunit 372 exposants de l'Angola (pays hôte), Afrique du Sud, Espagne, Ghana, Pays-Bas, Inde, Italie, Macao, Portugal, Royaume-Uni, États-Unis d'Amérique , Russie, Suède, Turquie, Uruguay, Japon et le Mozambique, qui exposent sur une superficie d'environ trois hectares.

Au moins 69% des entreprises exposant de cette édition promue par le ministère de l'Economie et du Plan et le groupe Eventos Arena sont nationales.

Lors de la foire, qui a lieu dans la Zone économique spéciale Luanda Bengo (ZEELB), sont exposés des produits et services des secteurs de l'environnement, de l'énergie et du pétrole, de l'agriculture, de l'élevage, des boissons, bancaire et de l'assurance, du commerce général, de la construction, de l'immobilier, de l'éducation, de la formation et la culture, de l'hôtellerie et tourisme, de la fabrication et exploitation minière, de la logistique et du transport, de la machinerie et équipement, les télécommunications, l'énergie, entre autres.