Ambassade d’Angola en France

Besoin d’informations ?

«Le tourisme joue un rôle important dans la diversification de l’économie» déclare João Lourenço a l’ouverture du forum mondial du tourisme

23/05/2019


Le Président de la République, João Lourenço, a déclaré jeudi 23 mai à Luanda que, dans le cadre de la diversification de l'économie dans le pays, le secteur du tourisme jouait un rôle important comme promoteur du développement et générateur de revenus et d'emplois.

 


L'homme d'État angolais, qui s'exprimait à l'ouverture du Forum mondial du tourisme (WTF, sigle en anglais), a indiqué que, pour que ce secteur joue un tel rôle, le gouvernement s'engage, à court et à moyen termes, à développer les infrastructures hôtelières, les infrastructures des pôles touristiques de Cabo Ledo, Calandula et du projet transfrontalier d'OKavango Zambeze, en vue d'accroître l'offre et les options de diversité des touristes et des clients en général.


Outre les infrastructures, le Président de la République estime qu'un autre pari est d'améliorer la qualité des services dans le secteur, de promouvoir le tourisme sur les marchés internationaux et d'attirer les touristes vers les différentes destinations touristiques du monde.


João Lourenço, qui s'adressait à un public de personnalités liées à l'industrie du tourisme et à la politique mondiale, en particulier l'ancien président français François Hollande, a souligné que, pour atteindre les objectifs fixés, le gouvernement met en œuvre le programme Prodesi, qui, par sa transversalité, crée les conditions pour améliorer l'environnement des affaires dans le pays, encourage les investissements privés et favorise les partenariats, en particulier dans le tourisme.


"Avec l'insertion du tourisme dans ce programme, l'un des secteurs stratégiques pour la diversification de l'économie nationale, nous pensons avoir lancé un processus irréversible de relance de l'activité économique, afin de renverser le scénario défavorable provoqué par la crise économique et financière qui a dévasté le pays", a poursuivi le Chef de l'État.





João Lourenço a affirmé qu'un autre défi majeur était d'augmenter l'offre de chambres dans les hôtels et complexes hôteliers de toutes les catégories et de faire en sorte que les différents sous-secteurs du tourisme dans toute sa chaîne absorbent les jeunes demandeurs d'emploi.

 

La ministre angolais du Tourisme, Angela Bragança, et le président du WTF, le turc Bulut Bagci, assistent au forum, qui se tient pour la deuxième fois en Afrique après Accra (Ghana). Le Forum mondial du tourisme a déjà eu lieu en Turquie, au Royaume-Uni, au Qatar, aux États-Unis et aux Émirats arabes unis (Dubaï).

 

Fondé en 2015, le WTF réunit chaque année des professionnels qui dirigent l'industrie du tourisme avec des sommets internationaux. Il établit chaque année des ponts entre les pays du monde entier. Le Forum mondial du tourisme, selon son président, va investir un milliard de dollars américains en Angola pour contribuer au développement de ce secteur. L'Angola travaillera avec le WTF pendant une période minimale de cinq ans dans le but de développer le tourisme, d'attirer les investisseurs et de promouvoir l'image de l'Angola.

 

Les leaders mondiaux de l'industrie du tourisme aborderont des thèmes tels que "Tourisme en Afrique", "Tourisme numérique ou informatisé", "Le rôle du gouvernement dans les voyages d'affaires", "Pourquoi investir en Angola" et "Le secret ou l'histoire du succès des destinations touristiques", entre autres sujets.


L'événement rassemble environ mille cinq cents délégués, ce qui peut offrir des opportunités d'investissement dans les secteurs de la construction, des transports, de l'énergie, de l'eau et de l'agriculture et créer des emplois, car le tourisme est un secteur d'investissement pour la paix et les loisirs, ainsi que des opportunités.