Ambassade d’Angola en France

Besoin d’informations ?

Visite du président Congolais en Angola

14/09/2017

visite-president-congolais-angola


Les présidents, José Eduardo dos Santos et Dennis Sassou Nguessou, ont réaffirmé lundi dernier l'engagement de renforcer et d’affermir les liens de coopération entre les deux pays, en vue de contribuer à la stabilité et au progrès dans la sous-région et sur le continent africain.

Dans un communiqué final, distribué à la presse, lundi à Luanda, à la suite de la visite de 24 heures du président du Congo Dennis Sassou Nguesso dans la capitale angolaise, les deux Chefs d’Etat ont manifesté la volonté politique des deux pays de continuer à œuvrer pour la paix et la stabilité dans la région.

Le président Sassou Nguesso a rendu hommage au président José Eduardo dos Santos, soulignant les relations d'amitié, de solidarité et de coopération datant de longue date entre les républiques du Congo et l'Angola et le rôle joué par le chef de l'Etat angolais pour la paix, la sécurité et le développement dans la région et en Afrique.

Le document souligne que le chef de l’Etat congolais a félicité les autorités et le peuple angolais pour le haut niveau d'organisation et la manière ordonnée dont le processus électoral a eu lieu en République d'Angola et a félicité le Parti MPLA et son candidat pour la victoire claire obtenue dans les urnes.

Sur le plan régional, les chefs d'État ont évoqué les questions d'intérêt bilatéral et de la région dans laquelle les deux pays sont impliqués.

En ce qui concerne la République Centrafricaine, ils ont noté un développement positif dans ce pays, bien que reconnaissant la nécessité de trouver des solutions plus larges et plus inclusives qui pourraient contribuer au rétablissement de la paix, à la réconciliation nationale et à la consolidation de la démocratie.

Les deux présidents ont également abordé la situation qui prévaut en République démocratique du Congo, qui est une préoccupation régionale et continentale, ainsi que la situation au Burundi, où il y a des progrès remarquables. Ils ont également analysé la situation géopolitique mondiale, en espérant que le dialogue et la diplomatie prévaudront comme le moyen privilégié de chercher les solutions les plus justes et durables à la paix mondiale.

L'engagement des deux pays dans les organisations sous régionales, telles que la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC), la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL), la Commission du Golfe de Guinée a contribué à la recherche de solutions concertées pour la paix, la sécurité et la stabilité dans la région. Les républiques de l'Angola et du Congo partagent une frontière terrestre qui s'étend sur 201 kilomètres.